APPELEZ-NOUS 1 877 666 7358

30 octobre 2019

Comment forer par temps froid

Idéalement, on devrait mener des travaux de forage par temps doux. En effet, la chaleur suffocante risquerait de provoquer l’épuisement des travailleurs et le froid serait susceptible de faire geler la foreuse. Mais comme nous le savons tous, les conditions parfaites sont rarement au rendez-vous et, parfois, il faut procéder à des travaux de forage par temps froid. Voici donc nos conseils pour réussir cette opération malgré une basse température.

1. CONNAÎTRE LE TERRAIN

Connaître le terrain

Pour être en mesure de bien prévoir et comprendre la tâche à accomplir, il faut d’abord analyser la composition du sol de la zone des travaux.

2. SE PRÉPARER À AFFRONTER LE FROID TOUTE LA JOURNÉE

Évidemment, le forage par temps froid nécessite le port de vêtements chauds adaptés à la température sur le terrain. Couvrir votre tête, vos mains et vos pieds augmentera votre résistance au froid : vous demeurerez donc productif! Une bonne stratégie à adopter est la superposition des vêtements pour vous garder au chaud tout au long de la journée et vous permettre d’enlever des couches lorsque la température augmente.

3. UTILISER UN ÉQUIPEMENT DE SÉCURITÉ ADÉQUAT

L’équipement de sécurité est conçu pour garantir la sécurité et l’efficacité de tous. En prenant quelques précautions simples mais nécessaires, vous éviterez les blessures. À long terme, tout le monde en bénéficiera.

4. TRAVAILLER EN TOUTE SÉCURITÉ

Naturellement, le forage par temps froid présente certaines difficultés, mais prendre les mesures préventives adéquates et effectuer le travail de façon sécuritaire peut tout changer. Changer un peu ses habitudes de travail pour s’adapter aux conditions météorologiques et prendre des précautions élémentaires en ce qui a trait aux risques propres au chantier constituent une bonne préparation pour rendre vos opérations de forage sécuritaires et productives.

5. COMPRENDRE ET BIEN UTILISER SON ÉQUIPEMENT

Comprendre le fonctionnement de votre équipement et être en mesure de prévoir comment il réagira au froid facilitera grandement vos travaux.

6. ADAPTER SES VÉHICULES

De nombreux moyens vous permettront de préparer vos véhicules aux conditions hivernales :

  • Faites preuve de vigilance et faire entretenir votre moteur plus fréquemment en hiver, surtout si votre équipement tourne au ralenti pendant de longues périodes;
  • Optez pour des huiles hydrauliques légères (et des huiles synthétiques, si possible). Ces huiles circulent plus facilement dans un système froid et préviennent l’usure des pompes et soupapes;
  • Utilisez des additifs pour éliminer l’humidité et prévenir le gel si vous avez un véhicule à moteur diesel;
  • Remplacez les filtres à carburant après chaque vidange d’huile et gardez les réservoirs d’essence pleins pour prévenir l’accumulation d’humidité;
  • Vérifiez régulièrement la pression des pneus. Il s’agit d’une bonne habitude à prendre, car des pneus dont la pression est basse rendent la conduite moins écoénergétique et même dangereuse. La pression des pneus est susceptible de baisser d’un psi à chaque baisse de température de 10 degrés;
  • Vérifiez la date d’expiration des batteries et leur l’état afin de parer aux imprévus. Vous ne devez pas oublier de remplacer les vieilles batteries usées;
  • Emportez toujours un jeu de câbles de démarrage supplémentaire de calibre 4 ou plus (le calibre 2 est idéal) à titre de mesure supplémentaire.

7. UTILISER UN ÉQUIPEMENT DE FORAGE PERFORMANT

Utiliser un équipement de forage performant

Un équipement de forage au couple élevé capable de forer dans un sol gelé partiellement ou complètement est essentiel pour les opérations de forage sur des chantiers exposés au froid. Naturellement, il est aussi essentiel de vous assurer que votre équipement de forage est à la hauteur de la tâche à accomplir que de vous assurer que vos véhicules sur le terrain sont régulièrement entretenus. Maintenir l’équipement en parfait état contribuera grandement à rendre vos opérations de forage sans tracas et aussi productives que possible.

Voici d’autres astuces très pratiques pour effectuer des travaux et du forage de manière optimale :

  • Réchauffez lentement l’huile en démarrant le moteur à bas régime et en utilisant les différentes fonctions (à basse vitesse) pour la faire circuler jusqu’à ce qu’elle ait atteint sa température de fonctionnement, afin que votre foreuse soit prête à effectuer les travaux;
  • Utilisez le système Pro Heat pour réchauffer l’huile dans le réservoir jusqu’à deux heures avant de démarrer la foreuse (disponible en option auprès de VersaDrill);
  • N’oubliez jamais de vidanger complètement la pompe à eau et les conduits reliés au manomètre à la fin de votre journée, lorsque vous savez que la température chutera sous zéro durant la nuit.

8. SOYEZ PRÊTS À FAIRE FACE À LA TÂCHE AVEC LE BON ÉQUIPEMENT

Mettre la santé et la sécurité au premier plan est essentiel lors des opérations de forage à basse température.

Bien entendu, le froid pourra toujours causer des pannes sur les installations de forage, des ratés avec les outils et des pertes de temps de production. Cependant, une bonne préparation permet de réduire et, espérons-le, d’éviter ces risques.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la robuste foreuse GT8 de GtechDrill et ses caractéristiques.

RÉFÉRENCES :

Articles récents