APPELEZ-NOUS 1 877 666 7358

LE GÉNIE GÉOTECHNIQUE

10 octobre 2019

Le génie géotechnique d’hier et d’aujourd’hui: Partie 2

Dans notre dernier article de blogue, soit la première partie portant sur ce sujet, nous vous avons présenté l’histoire, les débuts et les pionniers du génie géotechnique. Maintenant que nous avons abordé la base, passons à l’évolution de cette discipline fondamentale.

LES TEMPS MODERNES

QU’EST-CE QUE L’INGÉNIERIE DES FONDATIONS?

Larger structures like skyscrapers, bridges and other superstructures must sit on shallow bases like mat or pile foundations.

L’ingénierie des fondations est un type d’étude et d’analyse utilisé pour préparer les structures aux rigueurs des charges naturelles ou artificielles, et aux pressions latérales et verticales dues aux séismes, aux vents forts et au poids de la structure elle-même. Elle nous permet de construire des structures solides qui peuvent résister à la mécanique des sols et aux forces de la nature.

Les systèmes d’étaiement sont également un élément important de l’ingénierie des fondations. Il s’agit, entre autres, de renforcer les excavations profondes, de prévenir les glissements de terrain et de construire des tunnels de soutien.

LE GÉNIE GÉOTECHNIQUE D’AUJOURD’HUI

Aujourd’hui, le génie géotechnique a été développé et perfectionné à un point tel qu’il peut influencer la durabilité du développement des infrastructures. C’est en grande partie parce qu’il entre en jeu dès le début du projet et du processus de construction. Des essais intensifs effectués sur le terrain permettent au domaine géotechnique de continuer d’évoluer de façon impressionnante. Évidemment, la plupart de ces innovations ne sont pas reconnues à grande échelle parce que les travaux sont réalisés sous terre. Néanmoins, elles sont la clé d’un projet de construction réussi.

Certains travaux sont temporaires, tels que l’excavation en profondeur pour la construction d’une tour. Un bon exemple est le Burj Khalifa à Dubaï, la plus haute tour du monde avec ses 829,9 m (2 722 pi) de haut.

Burj Khalifa à Dubai

Deux années de travail préparatoire ont été consacrées à l’analyse et à la planification avant même que la construction du bâtiment puisse débuter. Avant la construction de la structure, il y a eu six mois d’études et d’essais géotechniques intensifs, suivis d’un an et demi d’excavation et de construction des fondations. L’équipe géotechnique a dû faire face à de nombreux défis pendant la construction de la tour, y compris la conception de l’empreinte du bâtiment, le sol généralement faible du chantier et la taille de la structure qui exerce une pression massive sur les fondations.

D’autres fondations sont encastrées en permanence comme celles, particulièrement complexes, du pont Rion-Antirion (officiellement appelé le pont Charílaos Trikoúpis) en Grèce, qui est l’un des plus longs ponts à haubans à travées multiples du monde et le plus long pont entièrement suspendu. Il s’agit d’un exploit d’ingénierie extraordinaire en raison de l’emplacement du pont, du sol sous la voie navigable, de l’élargissement du golfe de Corinthe et du risque d’activité sismique. Tous ces facteurs ont été pris en compte dans la planification du pont, et de nombreuses mesures ont été prises pour assurer sa stabilité.

Le pont Rion Antirrio

L’EFFET DU GÉNIE GÉOTECHNIQUE SUR LE MONDE

Comprendre comment les humains et l’écosystème interagissent est essentiel pour comprendre l’incidence du génie géotechnique sur le monde.

À travers les époques, le génie géotechnique a changé notre façon de vivre et même notre façon de penser. De grandes structures comme le barrage d’Assouan, le pont du Golden Gate, les fondations du canal de Panama et même la nouvelle vie donnée à la tour de Pise ont pu voir le jour grâce au génie géotechnique.

Nous ne pouvons imaginer le monde sans le génie géotechnique. Le pouvez-vous?

Pour en savoir plus sur les outils utilisés en génie géotechnique, cliquez ici.

Références :

Articles récents